Blog

Le LDPE ou polyéthylène basse densité : à quoi ça sert ?

by in Matériaux 2 septembre 2021

De nombreux plastiques existent. Pour autant, les différencier n’est pas une mince affaire ! Lumière sur le polyéthylène basse densité (LDPE).

Définition du LDPE

Le polyéthylène est un terme couramment employé pour désigner le polymère d’éthylène, une grosse molécule issu de la pétrochimie, et donc un dérivé du pétrole. C’est en fait le plastique le plus connu et le plus utilisé comme matière première dans de nombreux domaines d’activité (notamment parce qu’il est bon marché). Sa composition chimique en fait une matière simple que l’on retrouve dans beaucoup de produits du quotidien, tels que les films plastiques ou encore les bouteilles de lait. Son signe générique est le “PE”.

Le polyéthylène est obtenu par un procédé chimique que l’on appelle polymérisation du monomère d’éthylène. C’est à dire que la macromolécule se construit à partir de réactions de condensations successives entre les fonctions chimiques des monomères. Cette méthode de polymérisation peut prendre plusieurs heures. Elle permet de créer plusieurs polycondensats, dont le polyéthylène basse densité (LDPE), le polyéthylène haute densité (HDPE) et le polyéthylène térephtalate (PET), qui sont les plastiques les plus courants. Les polyamides (nylon), les polyesters et les silicones sont également obtenus par ce même processus de polycondensation.

Le LDPE ou polyéthylène basse densité est un thermoplastique souple semi-cristallin, notamment utilisé pour la fabrication de films d’emballage, sachets, sacs poubelles, flacons souples… Il est reconnu pour sa grande inertie chimique, sa souplesse et sa résistance à l’humidité et aux variations de températures. Bien qu’il soit moins résistant à la chaleur que le polypropylène (jusqu’à 115°C pour le premier sinon il devient hautement inflammable, contre 170°C pour le second), il résiste très bien au froid jusqu’à -80°C. Toutefois, c’est un plastique qui peut se détendre et se percer. On le reconnait facilement car c’est un plastique doux au toucher, qui ne fait pas de bruit lorsqu’on le froisse.

Il existe également le polyéthylène haute densité. Ce dernier est un matériau rigide qui présente une excellente résistance aux chocs, à la pression, à l’abrasion et aux variations de températures. Ses propriétés mécaniques le rendent par ailleurs facile à manipuler, permettant de lui donner l’aspect que l’on veut. Par exemple, le HDPE peut être façonné en une surface lisse, le rendant ainsi étanche et facile à nettoyer. Il se retrouve donc le plus souvent dans les produits plus rigides, comme les flacons, les boites de conservation, les jouets… et essentiellement dans les produits destinés à la cuisine et aux laboratoires pharmaceutiques.

En raison de sa faible perméabilité aux gaz, le PET (polyéthylène térephtalate) est quant à lui très utilisé dans le secteur des contenants et emballages alimentaires (bouteilles d’eau, soda, barquettes de fruits ou barquette de légumes…). Son aspect brillant et transparent le rend facilement compatible aux secteurs de l’alimentaire mais également de l’hygiène.

Utilisation industrielle du LDPE

Les propriétés mécaniques du polyéthylène permettent de garantir une bonne résistance aux chocs et à l’abrasion, y compris à froid. Il est ainsi utilisé pour la fabrication de gilets pare-balles et les coques de bateaux par exemple (surtout le HDPE). On le retrouve par ailleurs dans le secteur de la production de cuves et la distribution de produits chimiques car il est résistant à la corrosion et à l’oxydation.

On peut aussi retrouver le polyéthylène dans le domaine de l’isolation électrique et de l’automobile, où il sert à protéger la carrosserie des voitures neuves contre les rayures.
Si le polyéthylène est aussi utilisé dans différentes industries, c’est parce que ses avantages sont nombreux : il est bon marché, peu toxique et indéchirable, donc solide. Il est par ailleurs résistant aux agents chimiques et présente une bonne résistance mécanique, c’est la raison pour laquelle on le retrouve bien souvent dans l’industrie pharmaceutique, l’industrie agroalimentaire, la tuyauterie industrielle et le BTP.

Les produits issus du polyéthylène sont généralement :

  • Les flacons, les bouteilles, les boites de protection pour les aliments, les balises de sécurité des tuyaux de canalisation pour la conduite des fluides… tous ces produits sont issus du polyéthylène haute densité (HDPE).
  • Les sachets, les sacs poubelles, les films plastiques et les récipients souples sont quant à eux issus du polyéthylène basse densité (LDPE).
  • Les équipements sportifs tels que les skis ou encore les planches de surf, les gilets pare-balles, les équipements de motos… proviennent d’un polyéthylène extrêmement dense.

Le LDPE dans les emballages alimentaires

Le LDPE est le plus souvent utilisé dans les sacs de transport d’aliments. Plus opaque, plus souple, plus esthétique et plus agréable au toucher que les sacs en HDPE, on le retrouve le plus souvent chez les traiteurs et les boulangers. Il est également couramment utilisé pour les sacs sous-vides que l’on peut trouver dans les boucheries, ainsi que dans les sacs à pains et les sacs à sandwichs.

Depuis le 1er janvier 2016, les sacs plastiques à usage unique sont interdits en caisse. Ils doivent être en plastique réutilisable (c’est-à-dire d’une épaisseur de plus de 50 microns) ou créés à partir d’autres matières telles que le papier ou le tissus. Depuis 2017, les sacs plastiques à usage unique sont interdits dans tous les points de vente, tels que les professionnels de la restauration et de la vente à emporter. En effet, malgré leur praticité, les sacs en plastique mettent des centaines d’années à se dégrader dans l’environnement et causent d’important dégâts sur la biodiversité. D’après le ministère de l’écologie, plus de 700 espèces aquatiques sont impactées par l’utilisation humaine des sacs en plastique.

Etant très résistant au froid, le polyéthylène basse densité est également couramment utilisé dans le secteur du surgelé, que ce soit pour emballer des aliments congelés ou pour les sacs de congélation.

Il faut savoir que les matériaux plastiques sont globalement très controversés pour des raisons sanitaires. Bien que le LDPE soit considéré comme convenable pour un usage alimentaire car engendrant peu de migrations selon le Réseau Environnement Santé, nous vous recommandons de bannir au maximum les plastiques alimentaires de votre cuisine :

  • Si votre aliment a été acheté dans un emballage en plastique, transférez-le dans un matériau inerte comme le verre, l’inox ou la porcelaine pour le conserver ou le faire réchauffer.
  • Plus globalement, prenez l’habitude de ne jamais réchauffer un matériau plastique au micro- ondes, même si l’étiquette indique le contraire. L’association micro-ondes/plastique augmente le risque de migration des substances toxiques.
  • A défaut de bannir totalement les matériaux plastiques, optez au maximum pour des emballages sans bisphénol A.
  • Pensez à jeter vos emballages plastiques qui présentent des signes d’usure ou de dégradation.
  • Evitez la vaisselle en plastique et privilégiez une vaisselle écologique jetable ou une vaisselle réutilisable. Zeapack propose de nombreux produits respectueux de la planète et de votre santé, pensez-y !