Le biosourcé

Les produits Bio-sourcés

Les produits biosourcés sont des produits industriels non alimentaires obtenus à partir de matières premières renouvelables issues de la biomasse (végétaux par exemple). Pour faire plus simple : on utilise des végétaux pour créer des objets !

Ces produits viennent ainsi se substituer aux matières premières fossiles, tel que le plastique issu du pétrole. Les produits biosourcés contribuent ainsi à réduire notre dépendance aux ressources fossiles et limiter certains impacts environnementaux et sanitaires de nos biens de consommation.

Quelles sont les contraintes liées aux produits biosourcés ?

Développer les produits biosourcés c’est bien, mais n’allons-nous pas nous retrouver avec le même problème que l’huile de palme aujourd’hui dont la production détruit des forêts entières et les habitats de nombreux animaux voire de certains peuples autochtones ?

Le développement des produits biosourcés est parfaitement possible s’il s’accompagne d’une démarche de développement durable. Par exemple, il existe aujourd’hui des labels tels que FSC (Forest Stewardship Council) et PEFC (Programme for the Endorsment of Forest Certification Schemes) qui permettent d’acheter du bois issu d’une gestion forestière « durable » et qui ne participe pas à la déforestation.

Mais les végétaux utilisés pour produire ces produits biosourcés viennent de loin et implique donc du transport qui pollue. Ce n’est pas faux. Mais ne vaut-il pas mieux que les transports soient voués à acheminer des produits biosourcés plutôt que du plastique ?

Où trouvons-nous des produits biosourcés ?

On retrouve les produits biosourcés dans des domaines très divers de consommation : emballages, cosmétiques, détergents, bâtiments, transports, etc.

Ces produits sont de plus en plus nombreux, la prise de conscience de la nécessité de limiter l’utilisation des matières premières fossiles (tel que le plastique) grandissant.

Ainsi, les bioplastiques, issus de ressources végétales renouvelables, représentent une nouvelle famille de matériaux présentant un atout environnement certain puisqu’ils limitent le recours aux matières fossiles (non-renouvelable) et concourent à réduire d’autant les émissions de CO2.

De quels végétaux sont issus les produits biosourcés ?

Les arbres, la canne à sucre (dont les déchets s’appellent la bagasse), l’amidon de maïs, le bambou, le palmier, le colza, etc. sont les principaux végétaux utilisés pour produire des produits biosourcés.

0.9%

En 2014, les produits biosourcés ne représentaient que 0,9% du volume total des produits plastiques, soit 45 kt pour 5.030 kt de produits plastiques (Rapport ADEME d’avril 2015 sur les Marchés actuels des produits biosourcés et évolutions à horizons 2020 et 2030).

Alors que les produits biosourcés pénètrent de façon très importante dans le domaine de la cosmétique, son développement pour remplacer progressivement le plastique est encore trop faible.

Pour autant, l’évolution est là. En 2005 la consommation de produits simples formulés en matière plastique était de 6.700 kt dont 10 kt en biosourcé, alors qu’en 2012 on passait à un ratio de 4.300 kt pour 45 kt.

Cette évolution doit être dynamisée et accentuée aujourd’hui et dans les années à venir.