Blog

Emballages recyclables : quels sont leurs avantages ?

by in Environnement 20 août 2021

Emballages recyclables : quels sont leurs avantages ?

Les différents types d’emballages recyclables

Dans le secteur de l’emballage, il existe trois types d’emballages recyclables historiques :

  • On trouve tout d’abord les emballages en plastique. Le plastique est le matériau le plus utilisé encore à ce jour pour créer des emballages tels que les bouteilles en plastique (eau, soda et autres boissons sucrées). Il suffit de mettre ces bouteilles vides dans la poubelle jaune afin de l’envoyer dans un centre de tri.
  • On trouve ensuite le papier (blanc ou kraft) et le carton. Boîtes de céréales, boîtes d’oeufs, boîtes à pizza… Il est quasiment impossible de ne pas utiliser l’une ou l’autre de ces matières dans un emballage. Pour les recycler et leur donner une seconde vie, il suffit que les emballages soient propres et vides, et triés correctement en les mettant dans la poubelle jaune.
  • Enfin, les emballages en verre et les contenants métalliques sont eux aussi recyclables. Cannettes, bouteilles de sirop, boîtes de conserve, bocaux, pots, flacons, bouteilles en verre… Tous sont recyclables dans la poubelle verte, à condition qu’ils soient vides et de retirer le bouchon ou le couvercle.

En plus d’être facilement recyclable, le carton présente des propriétés particulièrement intéressantes pour le secteur de l’emballage alimentaire. Très résistant, c’est un matériau qui se veut également polyvalent : soupe chaude ou soupe froide, contenant à salade ou à burger, il sert aussi souvent de packaging et de boîte de rangement ou de transport. C’est aussi un matériau qui a le mérite, contrairement à beaucoup d’autres, d’être biodégradable ! Le carton ne met en effet que cinq mois à se désagréger naturellement, contre plus de mille ans pour un emballage en matière plastique laissé dans la nature.

Depuis la prise de conscience écologique par les Etats et le grand public, ainsi que l’interdiction du plastique dans la vaisselle jetable en France depuis le 1er janvier 2020, de nouvelles pratiques d’éco conception émergent, avec l’apparition d’emballages recyclables en fibre végétale, pour le plus grand bonheur des consommateurs qui ont désormais le choix d’acheter responsable en favorisant l’économie circulaire. On trouve alors des produits réalisés à partir de cellulose, de bagasse de canne à sucre (comme les assiettes qui ont une ressemblance troublante avec les assiettes en plastique) ou encore de pulpe de bambou (notamment les gobelets).

Attention : certains emballages peuvent paraitre recyclables mais ne le sont pas. C’est le cas des sachets à sandwich, des sachets à viennoiserie ou tout autre papier ayant absorbé une trop grande quantité de gras. C’est également le cas pour les pots de yaourt et les sacs plastiques, car le plastique est trop fin pour être récupéré.

Les avantages écologiques

Le recyclage est un processus qui consiste à traiter de la matière issue de déchets arrivés en fin de vie, dans l’objectif de la réutiliser pour fabriquer un nouveau produit. Ces déchets sont généralement des métaux, du plastique, des déchets industriels ou encore des ordures ménagères. Le recyclage est de plus en plus sollicité et déployé pour son caractère écologique. En effet, le recyclage offre la possibilité de réutiliser des matières déjà utilisées plutôt qu’en produire de nouvelles.

Recycler les déchets a deux conséquences écologiques positives pour l’environnement :

  • Cela permet de réduire le volume des déchets et donc d’avoir un impact positif sur la réduction de la pollution
  • Cela permet également de préserver les ressources naturelles, puisque la matière recyclée est utilisée à la place de celle qu’on aurait dû extraire.

Si le recyclage est possible pour de nombreux déchets, certains sont difficilement voire impossibles à recycler, comme les déchets toxiques, les déchets nucléaires ou encore les déchets radioactifs. On les appelle les déchets dangereux.

Dans le secteur de l’emballage, et particulièrement de l’emballage alimentaire, les matières végétales ont le vent en poupe. Fibres de cellulose, amidon de maïs, pulpe de blé, pulpe de bambou… ces emballages produits à partir de matières biosourcées se veulent plus écologiques et tout aussi efficaces que les emballages plastiques classiques. Ils sont étanches aux graisses et aux liquides et résistants à toutes les températures (aussi bien chaudes pour servir des soupes ou passer au micro-ondes, que froides pour servir des glaces ou être conservés au frigidaire).

Les emballages recyclables produisent également moins de carbone lors de leur production et certains peuvent également être biodégradables et procurent donc des nutriments lorsqu’ils retournent à la terre.

Les avantages pour le consommateur

L’argument de la santé est le plus probant ! En effet, quoi de mieux qu’un emballage sain pour contenir ses aliments ? Le plastique et l’aluminium sont des matières problématiques qui contiennent des substances toxiques pouvant migrer dans les aliments. Une migration qui peut être accélérée sous l’effet de la chaleur, ou tout simplement sous l’effet du temps. Il est conseillé de consommer rapidement des produits conservés dans du plastique, ou bien de les mettre au frigidaire.

Le PET (polyéthylène téréphtalate), le PVC (polychlorure de vinyle), le polystyrène et les plastiques à base de polycarbonates sont les plus nocifs pour la santé.

L’aluminium est quant à lui connu pour causer de nombreux problèmes de santé : hausse du stress oxydatif, amplification des inflammations en cas de maladies graves telles que la sclérose en plaque ou encore la maladie de Khron, perturbation du fonctionnement cérébral (il est notamment incriminé dans la maladie d’Alzheimer)…

Les avantages économiques

Aujourd’hui, le consommateur est informé et responsabilisé quant à sa consommation et sa production de déchets. Consommer responsable est devenu un argument de poids dans les choix de consommation des français, certains allant même jusqu’à boycotter les enseignes qui ne sont pas responsables vis à vis de l’environnement. Plus de la moitié des consommateurs affirment aujourd’hui que la capacité de recyclage, la durabilité et le caractère biodégradable des emballages constituent des facteurs importants dans leurs décisions d’achat.

Passer au recyclable n’est donc plus une option pour les professionnels de la restauration et plus largement pour tous les professionnels du commerce, c’est une nécessité. Ils ont en effet tout intérêt à utiliser des emballages éthiques et responsables pour valoriser leur image de marque et attirer de nouveaux clients, voire les fidéliser grâce à cette démarche environnementale. C’est également une bonne opportunité pour influencer les consommateurs qui n’auraient pas encore pris ce nouveau tournant !

Alors, prêt à franchir le pas ?