Blog

La différence entre le compostage industriel et domestique : le guide explicatif

by in Non classé 9 mai 2022

Compostage industriel, compostage domestique… Pas facile de s’y retrouver. Zeapack vous propose un petit guide explicatif de ces pratiques.

On entend beaucoup dire que le compostage est difficile et contraignant à réaliser. Nous allons vous proposer toutes les alternatives, pour que vous puissiez vous impliquer dans cette démarche, et avancer vers la transition écologique.

Selon l’ADEME, 2,1 tonnes de compost ont été produites en 2010. Alors, vous vous y mettez quand ?

Qu’est-ce que le compostage industriel ?

C’est un procédé de revalorisation des déchets en grande quantité. Ces déchets sont traités dans des installations de moyenne à très grande capacité.Ils sont soumis à un processus normé.Le procédé de traitement induit l’action de l’oxygène et de micro-organismes, le tout dans des conditions contrôlées.

On a recours au compostage industriel dans le cas où les déchets ne peuvent pas se biodégrader dans des conditions de compostage domestique. En effet, les installations comportent des équipements permettant le contrôle des facteurs importants pour le processus, comme la température, l’humidité, l’aération, et l’oxygène… Ce contrôle est beaucoup plus précis dans les installations industrielles que domestiques. La biodégradation par les micro-organismes est beaucoup plus efficace.

Le compostage industriel s’organise autour de 3 étapes :

  • le triage, le broyage et la sélection des déchets;
  • le placement des déchets en tas ou dans des silos pour être ensuite retournés;
  • on tamise les déchets puis on les mélange à d’autres matières organiques pour finir la maturation. Cette dernière étape prend, en général, environ 6 mois.

3 familles de procédés de compostage industriel :

-Compostage lent : les déchets sont mis en andins, puis sont retournés. L’aération est obtenue par retournement des andins (mélange des matières compostées dans de longs tas étroits) à l’aide de matériel agricole spécifique;

-Compostage accéléré à l’air libre

-Compostage accéléré sous bâtiment : le compostage industriel traite des déchets verts des villes, des cantines et restaurants, et de l’industrie agro-alimentaire.

Il existe 2 catégories de sites de compost industriel : ceux qui accueillent + de 10 tonnes de compost par jour, soit 20 à 300 tonnes par an; ou ceux qui ne peuvent pas accueillir au delà de 10 tonnes : ils sont recours à la mise en forme de tas après le triage des déchets apportés sur le site.

Qu’est ce que le compostage domestique ?

Comme le compostage industriel, c’est un procédé de revalorisation et de réduction des déchets.En effet, 30% de nos déchets domestiques sont compostables. Vous utiliserez des déchets organiques comme des déchets de cuisine, de maison ou de jardin. Le compostage domestique demande du temps, de l’implication et de la rigueur.

Il existe 3 moyens de faire du compost chez vous :

-à l’aide d’un bac à compost : ce sont des bacs ou des silos, peu coûteux. Vous pouvez les acheter en grande surface pour une cinquantaine d’euros. Il existe 2 matériaux qui constituent ces composteurs.

Le premier, le bois, très esthétique, assure une meilleure protection face aux facteurs météorologiques extérieurs. Cependant, il est moins durable, pour un coût plus élevé en comparaison avec le plastique. Il est plus sensible à l’humidité et à la chaleur créée par le processus de compostage.

Les autres bacs à compost sont constitués de plastique. Ils permettent d’économiser de la place car ils ont une taille plus réduite que ceux en bois. Le processus de compostage s’effectue plus rapidement et donne un mélange plus homogène dans un bac en plastique. Il demeure des inconvénients à l’utilisation de ce genre de bac. Leur utilisation induit une surveillance quasi permanente pour ne pas que le compost sèche ou soit trop humide. De plus, leur volume est limité, allant seulement jusqu’à 600L.

-à l’aide d’un compost rotatif : cette installation permet d’obtenir un compost en faible quantité, mais plus rapidement qu’avec les autres bacs. À l’aide d’une manivelle, vous pourrez brasser le compost manuellement.Ces avantages sont le mélange homogène des déchets, la rapidité du temps de maturation des déchets, et la protection contre les intempéries.La conception du composteur rotatif induit une chaleur plus forte, et un meilleur passage de l’oxygène. Il sera votre allié si vous souhaitez obtenir rapidement du compost mais avec un effort moindre.

-Le lombricompostage est un procédé basé sur l’élevage de lombrics, des vers décomposeurs de matière. Lorsque ces derniers se nourrissent, ils produisent 2 sortes de compost : liquide et pâteux. Vous pouvez fabriquer vous-même les lombricomposteurs, car ils demeurent assez onéreux sur le marché.

La structure du lombricomposteur est divisée en plusieurs étages. Chaque étage est dédié à une étape de biodégradation des déchets. Le compost liquide, dernière étape du processus de biodégradation par les lombrics autrement appelé “lombrithé” ou encore “thé de compost” peut être utilisée comme fertilisant liquide.

Avoir recours au lombricomposteur assure, de loin, l’utilisation la plus simple.

L’intégralité des produits Zeapack sont compostables. Faites un pas pour la préservation de l’environnement et passez à la vaisselle jetable écologique.

Ecoutez le podcast France Culture “Zéro déchet : le développement d’une démarche globale” présenté par Laura Dulieu, qui explique cette démarche et ses enjeux.

    Panier